Urgences patrimoine
Identification R.N.A. : W891004200. Journal officiel n° 8, du 22 février 2014, ann. 2040, p. 2647.

Urgences patrimoine (UP) est une ONG régie par loi de 1901 (loi 98-1166 du 18-12-1998 et décret 2000-266 du 17-3-2000); elle n’a pas de caractère politique ni confessionnel, aussi a-t-elle une grande marge de manœuvre et une liberté de décision.

Urgences patrimoine a plusieurs missions :


1 - Promouvoir par la communication toute action pour la sauvegarde du patrimoine.

2 - Sensibiliser le public aux risques de démolitions à venir, aux destructions annoncées, aux patrimoines en péril, et donc faire connaître et tenter de contrer ces risques via les réseaux sociaux et les médias et tout autre moyen (partages de liens, pétitions, communiqués, demandes d’articles, reportages, rencontres…).

3 - Soutenir la création d’associations locales visant à éviter ces risques.

4 - Etablir sur demande un projet de sauvegarde d’un patrimoine en péril et aider le propriétaire du bien (particulier, commune, association…), à la réalisation d’un sauvetage et/ou d'une restauration dans les meilleures conditions, cette aide consistant à apporter des conseils (aide au diagnostic par exemple) et redirection vers des organismes d'Etat ou Fondations et/ou associations de sauvegarde, ou des organismes internationaux.

5 - Partager et échanger avec l'étranger sur les expériences liées à la sauvegarde du patrimoine, par le biais des « ambassades Urgences patrimoine ».

6 - Créer des commissions, des tables rondes, afin d'aider à la sauvegarde de tous les patrimoines, matériels et immatériels.


Règlement intérieur


Urgences patrimoine (UP) étant une ONG fondée sur la loi de 1901, elle n'a pas de caractère politique ni confessionnel, aussi a-t-elle une grande marge de manœuvre et une liberté de décision.

Les membres délégués sont priés de tenir compte de son caractère apolitique et non confessionnel, de garder un minimum de courtoisie dans leurs rapports avec les autres délégués comme la direction, de respecter les idées ou croyances de chacun s'il vient à en prendre connaissance, et de garder pour soi ces propres idées ou croyance, le but étant que chacun travaille dans l'intérêt commun de nos missions.

Les membres délégués étant bénévoles, par ailleurs en activité professionnelle pour certains, et chacun ayant d'autres activités et une vie privée, chacun a droit au respect de sa vie privée et personne ne peut empiéter dessus, chacun est donc prié de ne pas en abuser (exemple : coups de fils incessants, à des heures déraisonnables et pour des thématiques qui seraient ou non liées à nos missions).

En cas de désaccords, litiges ou demandes d'explications, la communication est la première et la seule possibilité entre personnes civilisées. On est prié d'être correct avec autrui et la direction (présidence) doit être informée au plus vite en cas de litige interne.

Le membre délégué devra non seulement avoir des affinités avec le sujet qu'est la sauvegarde et protection du patrimoine, mais il serait souhaitable qu'il ait des connaissances sur ce domaine ou une formation dans un métier lié au patrimoine, de près ou de loin, et éventuellement qu'il travaille dans ce secteur, avantage apprécié. S'engager est un acte fort qui doit être réfléchi. La direction n'a pas pour mission de changer incessamment les listes de délégués suite à une défection pour quelque motif que ce soit. La stabilité est nécessaire dans l'intérêt des missions d'UP et pour leur efficacité. Un essai de trois mois est donc imposé.

Le délégué devra faire preuve de curiosité et d'ouverture d'esprit, il devrait idéalement se cultiver et continuer de s'instruire ou de se former pour mener efficacement sa mission (exemples : connaître le vocabulaire technique, reconnaître l'architecture et l'époque des édifices). Ce n'est pas obligatoire, encore une fois, mais apprécié. La direction évaluera équitablement les candidatures des candidats à ce poste bénévole en tenant compte du parcours de chacun.

Le membre délégué a des devoirs, en tant que membre actif de l'association UP. Il a notamment un devoir de réserve, ses opinions ou prises de positions, en rapport ou non avec l'activité d'UP, ne peut en aucun cas engager l'association.

Il doit impérativement être correct, et respectueux des personnes avec lesquelles il échangera durant sa mission au sein de l'association UP (particuliers, entreprises, communes, autres associations, autorité compétentes liées au patrimoine), même en cas de désaccord.

Dans ces échanges, aucun débat à caractère politique ou confessionnel ne doit être provoqué, ni alimenté.

Le membre délégué a aussi un devoir de discrétion, il ne doit pas divulguer des éléments d'ordre privé, ou des informations sensibles, dont il aurait eu connaissance dans le cadre des activités d'UP ou des échanges privés entrant dans ce cadre (notamment envers la direction). De même toute la documentation déposée est la propriété d'UP, nul ne peut repartir avec des fichiers, documents, articles ou modèles de documents rédigés, qu'il utiliserait ensuite pour un usage personnel ou professionnel, pour lui, ou pour un tiers, que ce soit une personne physique ou morale (comme une association).

Afin de prévenir « l'espionnage concurrentiel » et le pillage du travail et des ressources de l'asso, le membre délégué signera un acte d'engagement ainsi que ce règlement intérieur. Les associations pour la protection du patrimoine étant parfois en désaccord, en concurrence, ou en complémentarité, le membre est prié de ne pas prendre trop d'initiative personnelle et d'aviser la direction lorsqu'il voudrait communiquer des infos ou documents, de son initiative ou à la demande d'un tiers, que ce soit une personne physique ou morale (comme une association).

Le membre délégué a devoir de promouvoir l'association UP afin d'étendre son action dans la sauvegarde du patrimoine et d'augmenter ses membres.

Enfin il est exigé du membre délégué un devoir de loyauté : il ne doit pas se livrer à du dénigrement, ni sur les autres membres, ni sur la direction (présidence, rappel), ni sur les actions entreprises, sous quelque forme que ce soit, et de quelque nature que ce soit. Tout abus pourra être sanctionné en interne, après décision du bureau, avec expulsion de l'association. De même, si le membre délégué est amené à quitter UP, pour quelque motif que ce soit, il continuera à faire preuve de discrétion et devra s'abstenir de tout dénigrement, et ne pas chercher à nuire à l'association ou à chercher à faire du tort à sa réputation, ni à faire du tort à un ou plusieurs membres et au bureau. Après signature de l'acte d'engagement et de ce règlement intérieur, il sera passible de poursuites de ce cas de figure.

Si un candidat ou délégué ne souscrit pas à ces conditions, ce qui est son droit, il lui est vivement recommandé de ne pas rejoindre ou de quitter immédiatement l'association, ce afin de prévenir des abus, et afin de garder une cohésion et une efficacité dans le travail mené par l'association, ce dans l'intérêt de tous.