Pour la transparence du montant des dons reçus pour Notre Dame de Paris et pour la répartition des bénéfices en faveur du patrimoine en péril

kTbIeyFLlGfUtDX-800x450-noPad

Nous ne pouvions pas ne pas réagir à ce formidable élan de générosité en faveur de Notre Dame de Paris, mais qui finit par être un peu disproportionné.

En effet, je l'avais déjà avancé lors d'une précédente publication, sans attendre que BFM en parle, les dons reçus sont bien supérieurs aux besoins réels nécessaires pour panser les plaies de notre belle Cathédrale.

Il est évident que les souscriptions publiques doivent être utilisées pour la restauration de l'édifice. Les donateurs petits ou grands ne comprendraient pas pourquoi leurs dons iraient à d'autres projets de sauvegarde.

En revanche, l'argent public pourrait très bien être redistribué équitablement. Mais de quelle somme parlons-nous?

C'est le premier objet de cette pétition. Je pense que par respect de tous ceux qui ont fait un geste et plus largement, envers tous les français, le montant exact des dons doit être communiquer de façon régulière, puisque les souscriptions sont toujours ouvertes.

Second objet de la pétition, nous savons tous que l'argent placé à court terme rapporte. Donc, si il est question d'un milliard et demi d'euros, placé à 2% (minimum) cela nous fait 30 millions d'euros par an qui pourraient servir aux restaurations urgentes du patrimoine de nos belles provinces françaises. 30 millions d'euros, ce n'est certes toujours pas assez, mais c'est plus qu'un loto et ce placement n'impacte pas directement les contribuables pour une fois.

Si vous êtes favorables à ces propositions, je vous invite à signer et à partager cette pétition et ainsi faire un geste pour notre petit patrimoine oublié des grandes causes nationales.

Pour signer la pétition, cliquer ici

Afin de s'adapter aux nouvelles réalités du numérique, la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL), doit faire évoluer les réglements en vigueur. Le RGPD a pour objectif de protéger tous les membres de l'Union Européenne concernant la protection de leurs données personnelles, ces informations sur lesquelles les entreprises s’appuient pour proposer des services et des produits. Ce texte tend à devenir le texte de référence dans l'ensemble de l'Union Européenne, remplaçant ainsi une directive datant de 1995. C’est l’occasion pour nous de vous réaffirmer notre engagement de transparence et l’attention particulière que nous portons à la protection de vos données personnelles. Dans le cadre du RGPD (Règlement Général de la Protection de Données), nous vous informons que vous avez la possibilité de nous demander la suppression de vos données. Si tel était le cas, merci de nous l'indiquer par retour de message. (contact)

Néanmoins sachez que nous ne récoltons AUCUNES informations personnelles