Vins Saveurs (& Co), décembre 2018

VSCO COUVERTURE CHAMPAGNE
48212717_364884804082705_6963551371744247808_n


48361505_944882199042607_6748825654306799616_n




48407252_2244152955796845_8050641962690150400_n




Le château du duc d'Epernon est-il sauvé ?

Un très beau cadeau pour le patrimoine de nos territoires à quelques jours de Noël.
Nous venons de recevoir aujourd'hui cette lettre de Madame la Préfète de Seine et Marne, une lettre pleine d'espoir pour le Château du Duc d'Épernon.
Une fois encore, avoir fait "du bruit" a été payant et les choses se sont accélérées. Nous vous tiendrons au courant de l'avancée du dossier, mais a priori Épernon va renaître très prochainement et sortir définitivement de sa longue agonie.
Je profite de ce post pour remercier chaleureusement notre délégué départemental Philippe Garcia pour son remarquable travail de terrain et je remercie également Madame la Préfète pour cette réponse inespérée. Merci enfin à vous tous qui avez signé notre pétition et qui avez diffusé toutes nos informations pour permettre à cette belle cause d'être la plus visible possible.
"Le patrimoine ne peut pas lutter, ensemble, nous pouvons!"

48277536_1591927234287421_8266685281604730880_o

JDA : REBATIR l'HISTOIRE

logo jda
J'en ai rêvé, ils l'ont fait.
Déjà une dizaine d'artisans d'art ont rejoint Urgences patrimoine dans le cadre de l'opération "Un geste à l'édifice" et aujourd'hui, c'est le monde de l'entreprise qui s'engage à nos côtés.
L'entreprise JDA, séduite par cette opération, souhaite apporter son geste dans le cadre du mécénat de compétence et ainsi contribuer à la sauvegarde du patrimoine de nos territoires.
Cette entreprise, dirigée par Gaël et Romain Chabanel, est une entreprise jeune et dynamique, respectueuse du patrimoine et de sa transmission.
Je suis d'autant plus heureuse que le siège social de l'entreprise se trouve dans le Bouches-du-Rhône, une région chargée d'Histoire et chère à mon coeur.
Le pays d'Arles au secours du patrimoine national, je trouve cela très prometteur.
Leur premier "geste" à nos côtés sera la restauration du presbytère de Pérols aux portes de Montpellier.
Un grand merci à eux pour cet engagement.

Pourquoi JDA nous a rejoint:

“Fort de plus de 10 ans d’expérience dans la rénovation de monuments historiques, l’entreprise JDA a toujours su s’inspirer au quotidien de la richesse architecturale de notre pays. C’est avec fierté que nous contribuons depuis toujours à la sauvegarde et la conservation de ce patrimoine. Alliant techniques anciennes et modernes pour mettre en œuvre les matériaux d’antan, nous redonnons vie à des lieux chargés d’histoire. C’est dans cette logique que JDA souhaite s’engager aujourd’hui auprès d’URGENCES PATRIMOINE dans le but transmettre et rebâtir l’histoire."
Gaël et Romain Chabanel, JDA.
Pour plus d'informations sur JDA, téléchargez le .PDF de l'entreprise ici.

JDA

Intervention Musée du Quai Branly, Paris


Sympathique intervention ce matin au Musée du Quai Branly lors d'un séminaire organisé par les étudiants en droit du patrimoine de Paris-Saclay.
L'autre intervenante était Constance de Magneval, Directrice de l'association VMF ( Vieilles Maisons Françaises)
Nous étions toutes les deux présentes afin d'expliquer le fonctionnement de nos associations respectives.
VMF fait partie des associations "institutionnelles" qui ne sont pas vraiment très "ouvertes" à Urgences Patrimoine, mais les choses se sont très bien passées, ce qui prouve que la sauvegarde du patrimoine devrait rassembler et pas diviser. Hélas, il y a en France des "monopoles" auxquels il est dangereux de s'attaquer, mais notre échange était plutôt en faveur de " l' ouverture" pour reprendre une expression à la mode. Enfin, je suis heureuse que ces étudiants aient fait appel à nous, cela confirme notre existence parmi les forces vives de la sauvegarde du patrimoine.

45005201_1553171784829633_9020555971671359488_o

On a tous quelque chose de du Bellay

heureux-qui-comme-ulysse-joachim-bellay-poeme

De Joachim du Bellay, au XVI ème siècle, à Calogéro, en 2018, les poètes, les auteurs, les chanteurs ont tous fait l'éloge du patrimoine familier. Le patrimoine de « proximité », celui qui nous est cher, celui qui immuablement est lié à notre histoire personnelle. Loin du Château de Versailles et autre Tour Eiffel, nous écrivons tous une histoire dans laquelle un édifice, une tradition, une musique... aura sa place en nous et pour nous.

C'est in fine ce que du Bellay nous dit dans ses « regrets »:

Plus me plaît le séjour qu'ont bâti mes aïeux,
Que des palais Romains le front audacieux :
Plus que le marbre dur me plaît l'ardoise fine,
Plus mon Loire Gaulois que le Tibre Latin,
Plus mon petit Liré que le mont Palatin,
Et plus que l'air marin la douceur Angevine.


Quant à Calogéro, il nous rappelle dans « Fondamental » :

Toutes ces pierres sur lesquelles on se hisse
Et qui font de nous un édifice,
On a tous au fond du mental,
Toutes ses choses fondamentales,
Toutes ces personnes nées dans le passé,
Qui nous poussent et qui nous font pousser.


Depuis toujours, le passé nous rassure et nous accompagne vers l'avenir. C'est bien pour cette raison, que nous devons nous mobiliser contre le mépris de notre histoire et le déni de nos pierres, aussi modestes soient-elles, car elles sont des valeurs de référence.

Le patrimoine de nos territoires est aujourd'hui menacé et il est de notre devoir de se mobiliser pour sa sauvegarde. Aussi modeste soit -il, il fait partie de l'histoire des hommes, de tous les hommes.

Faire tomber une seule pierre dans une petite commune rurale, c'est contribuer à faire tomber la France.

Notre potentiel touristique n'est pas uniquement lié aux « poids lourds du patrimoine », à ces splendeurs nationales qui bénéficient de toutes les attentions.

Non, notre potentiel touristique est aussi lié à tous ces petits lieux qui, de rien, font un tout et il est vraiment temps de s'en soucier et d'agir pour leur sauvegarde, avant que ce tout ne devienne plus rien.